Animateur social (BPJEPS)

LE MÉTIER

L’animateur(trice) exerce en autonomie son activité professionnelle, en utilisant un ou des supports techniques dans les champs des activités éducatives, culturelles et sociales, dans la limite des cadres réglementaires. Il/elle est responsable de son action au plan pédagogique, technique et organisationnel. Il/elle assure la sécurité des tiers et des publics dont il/elle a la charge. Il/elle a la responsabilité du projet d’animation qui s’inscrit dans le projet de la structure.
+ d’infos et référentiel professionnel.

 

La nature du travail :
Encadrer tout public dans tout lieux, créer/conduire/évaluer un projet d’animation.

 

Compétences requises :
L’animateur social doit savoir communiquer, prendre compte des caractéristiques du public, concevoir des projets, encadrer un public, accueillir, maitriser les outils et les techniques d’animation.

 

Domaine d’intervention & lieux d’exercice :
L’animation sociale peut être dans le domaine du handicap, des jeunes, des enfants, des personnes âgées…
L’animateur social peut travailler en IME, maison de quartier, MJE, centres sociaux, ITEP, Ehpad, maison de retraite, collectivités territoriales…

 

LA FORMATION

Plaquette de présentation

Durée :
12 mois
1414h au total, réparties entre enseignement théorique et pratique.

 

Enseignement théorique :
714h de cours réparties en 4 unités capitalisables :
UC1 – 155H : Encadrer tout public dans tout lieu et toute structure.
UC2 – 139H : Mettre en œuvre un projet d’animation s’inscrivant dans le projet de la structure sociale.
UC3 – 177H :  Conduire une action d’animation dans le champ de l’animation sociale.
UC4 – 243H : Mobiliser les démarches d’éducation populaire pour mettre en œuvre des activités d’animation sociale.

 

Formation pratique :
700h de stage en alternance.

 

Dispositif de formation :

  • Parcours initial,
  • Demandeurs d’emploi,
  • Salariés.

Prise en charge et financements :

Employeur, OPCA (Uniformation, ANFH, Fongecif…), Conseil régional, pôle emploi, ou Autofinancement.

Descriptif de la certification RNCP. Cette formation est éligible au compte personnel de formation (CPF) sous le numéro 141587.

 

CONDITIONS D’ACCÈS

Remplir au moins l’une des conditions suivantes :

  • Être titulaire d’une attestation relative au secourisme (PSC1, AFPS, PSE1, PSE2, AFGSU, STT),

Et dispensée de la justification de l’expérience professionnelle ou non professionnelle en étant titulaire d’une des qualifications suivantes :

  • Brevet d’aptitude professionnelle d’assistant animateur technicien ;
  • Certificat de qualification professionnelle « animateur périscolaire » ;
  • Certificat de qualification professionnelle « animateur de loisirs sportifs » ;
  • Brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur ;
  • Brevet d’aptitude aux fonctions de directeur ;
  • Baccalauréat professionnel « service de proximité et vie locale » ;
  • Baccalauréat professionnel agricole (toute option) ;
  • Brevet professionnel délivré par le ministre de l’Agriculture ;
  • Brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport ;
  • Baccalauréat professionnel ASSP « accompagnement soins et services à la personne » ;
  • Brevet d’études professionnelles « accompagnement soins et services à la personne » ;
  • Diplôme d’Etat d’auxiliaire de vie sociale (DEAVS) ;
  • Diplôme professionnel d’aide-soignant (DPAS) ;
  • Diplôme d’aide médico-psychologique (AMP) ;
  • Certificat d’aptitudes professionnelles « petite enfance » ;
  • Brevet d’études professionnelles « carrières sanitaires et sociales » ;
  • Brevet d’études professionnelles agricoles « services aux personnes » ;
  • Titre professionnel agent(e) de médiation, information, services ;
  • Titre professionnel technicien(ne) médiation services ;
  • Diplôme d’État de moniteur éducateur ;
  • Diplôme d’État d’accompagnant éducatif et social ;
  • Diplôme d’État d’auxiliaire de puériculture ;
  • Diplôme d’État de technicien de l’intervention sociale et familiale.

Ou justifier d’une expérience d’animateur auprès d’un groupe, de 200H minimum.

 

Épreuve(s) d’admissibilité :

Un écrit et un oral se déroulant la même journée (21 mai 2019)
> Écrit : rédaction, synthèse et QCM.
> Oral : Entretien de motivation.

Téléchargez la fiche d’inscription et de vérification aux tests d’exigences préalables à la formation (TEP).
Téléchargez le bulletin d’inscription au BPJEPS, session 2019.

Date de réception des dossiers d’inscription BPJEPS au 30 avril 2019 et tests de sélection le mardi 21 mai 2019.

 

CONTACT

Contact administratif  (Marie ALLES) : 04 73 42 36 04 – marie.alles@itsra.net
Contact pédagogique (Yann ESTEBAN) : 04 73 42 36 17 – yann.esteban@itsra.net