Accompagnant éducatif et social (AES)

LE METIER

DESCRIPTION DU METIER :

L’Accompagnant Educatif et Social (AES) réalise une intervention sociale au quotidien visant à compenser les conséquences d’un handicap, quelles qu’en soient l’origine ou la nature. Il prend en compte les difficultés liées à l’âge, à la maladie, ou au mode de vie ou les conséquences d’une situation sociale de vulnérabilité, pour permettre à la personne d’être actrice de son projet de vie.

Il accompagne les personnes tant dans les actes de ce quotidien que dans les activités de vie sociale, scolaire et de loisirs.

Il veille à l’acquisition, à la préservation ou à la restauration de l’autonomie d’enfants, d’adolescents, d’adultes, de personnes vieillissantes ou de familles, et les accompagne dans leur vie sociale et relationnelle.

Ses intentions d’aides et d’accompagnement contribuent à l’épanouissement de la personne à son domicile, en structure et dans le cadre scolaire et social.

 

LIEUX D’INTERVENTION :

Les principaux secteurs d’intervention sont les suivants :

  • Le secteur éducatif
  • Le secteur scolaire
  • Le secteur domicile
  • Le secteur spécialisé
  • Le secteur gérontologique
  • Le secteur hospitalier

Son intervention se situe dans le champ du handicap, de la protection de l’enfance, de l’insertion sociale et professionnelle, de la prévention spécialisée, ou de la gérontologie et peut s’effectuer en milieu ouverts ou dans les établissements.


Les lieux d’exercice des AES sont très larges. Ils peuvent intervenir :
au domicile de la personne (particuliers employeurs, services d’aide et d’accompagnement à domicile (SAAD), services d’aide à la personne (SAP), services polyvalents de soins et d’aide à domicile (SPASAD), services de soins infirmiers à domicile (SSIAD), en établissement social ou médico-social (établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD), maisons d’accueil spécialisées (MAS), des centres d’hébergement et de réinsertion sociale (CHRS), foyers d’accueil médicalisés (FAM), instituts médico éducatifs (IME), des instituts thérapeutiques, éducatifs et pédagogiques (ITEP), des maisons d’enfant à caractère social (MECS…) dans des structures d’accueil de la petite enfance, ou encore des établissements d’enseignement et de formation, d’emploi et d’activités culturelles

 

PERSPECTIVES D’EVOLUTION PROFESSIONNELLE :

L’AES peut par le biais notamment de la VAE accéder aux postes de moniteur-éducateur, d’éducateur spécialisé, d’aide-soignant, ou encore de technicien de l’intervention sociale et familiale.

 

LA FORMATION

L’arrêté du 30 août 2021 relatif au diplôme d’état d’accompagnant éducatif et social acte la fusion des trois spécialités et donne naissance à un diplôme unique.

 

LIEU DE LA FORMATION :

Institut de Travail Social de la Région Auvergne, 62 avenue Marx Dormoy, 63000 Clermont-Ferrand.

 

VOIES D’ACCES A LA FORMATION :

La formation d’accompagnant éducatif et social est accessible :

  • En formation initiale (Voie directe) : vous êtes lycéen, étudiant en reconversion ou demandeur d’emploi sans financement possible. Vos frais pédagogiques sont pris en charge par le Conseil Régional Auvergne-Rhône-Alpes si vous êtes admis à l’issue de l’épreuve d’admission.
  • En apprentissage : vous avez un contrat d’apprentissage. Vous avez alors un statut salarié et votre employeur assure la prise en charge du coût de la formation.
  • En formation continue : vous êtes salarié et vous souhaitez faire financer votre formation dans le cadre d’un des dispositifs de la formation professionnelle (plan de développement des compétences, OPCO de votre employeur ou CPF de transition).
  • Nombre de places en formation en fonction de la voie d’accès :

Dans le département 63 :
– Formation initiale : 40
– Apprentissage : 5
– Formation continue : 60

Formation éligible au Compte Personnel de Formation
Code CPF : 245 851

 

OBJECTIFS DE LA FORMATION :

La formation doit permettre au futur Accompagnant Educatif et Social d’acquérir les compétences associées aux 5 domaines de compétences du référentiel (DC) :

  • DC1 : Accompagnement de la personne dans les actes essentiels de la vie quotidienne
  • DC2 : Accompagnement de la personne dans les actes de la vie quotidienne dans le respect de cette personne et des règles d’hygiène et de sécurité
  • DC3 : Accompagnement de la vie sociale et relationnelle de la personne
  • DC4 : Positionnement en tant que travailleur social dans son contexte d’intervention
  • DC5 : Travail en équipe pluriprofessionnelle, gestion des risques et traitement des informations liées à l’accompagnement de la personne

 

DUREE DE LA FORMATION :

La formation préparant au Diplôme d’Etat d’accompagnant éducatif et social (DEAES) se déroule sur 12 ou 18 mois, alternant des périodes de formation théorique et des périodes de formation pratique dans des établissements d’accueil ou établissement employeur. Elle comporte 546 heures de formation théorique et 840 heures de formation pratique (60 semaines) sur minimum 2 stages, 21 heures de formation d’AFGSU.

La professionnalisation des apprenants se construit progressivement dans cette alternance pratique/théorie tout au long du parcours.

Dans notre établissement, la formation se déroule sur 12 mois en formation initiale et sur 18 mois pour les salariés en formation continue, dont les apprentis et les contrats de professionnalisation.

 

LES CHIFFRES CLES DE LA FORMATION :

  • Taux de réussite au diplôme DEAES : 100%
  • Taux d’insertion à 3 mois : 75%  (en emploi ou poursuite d’études)
  • Taux de satisfaction : les apprenants ont attribué un indice de satisfaction de 8,4/10 (taux de retour : 100 % en juin 2021)

 

FORMATION THEORIQUE :

La formation comprend des enseignements théoriques, méthodologiques, appliqués et pratiques, et un enseignement relatif aux pratiques informatiques et numériques, organisés sous forme de modules déclinés en cours.

La formation théorique se décline en 5 domaines de formation :

  • DF1 – Accompagnement de la personne dans les actes essentiels de la vie quotidienne (112 heures) : Prise en compte des besoins fondamentaux, notions de santé, ergonomie, aide à la mobilité et transferts, regard sur la personne et ses fonctions primaires, la personne et son rapport aux corps, techniques et outils de communication verbale et non verbale, notions de base d’apprentissage, prévention et gestion des situations à risque, accompagnement à la fin de vie.

 

  • DF2 – Accompagnement de la personne dans les actes de la vie quotidienne dans le respect de cette personne et des règles d’hygiène et de sécurité (91 heures) : Aide à l’entretien du cadre de vie, accompagnement dans les actes de la vie quotidienne.

 

  • DF3 – Accompagnement de la vie sociale et relationnelle de la personne (105 heures) : Socialisation et inscription dans la vie citoyenne, les différentes dimensions d’accessibilité, la famille et l’entourage.

 

  • DF4 – Positionnement en tant que travailleur social dans son contexte d’intervention (140 heures) : Les bases des politiques publiques et de la règlementation, éthique et déontologie, développement de la personne tout au long de la vie, les grandes familles de pathologies, troubles, le contexte professionnel.

 

  • DF5 – Travail en équipe pluriprofessionnelle, gestion des risques et traitement des informations liées à l’accompagnement de la personne (98 heures) : Projet d’établissement et projet personnalisé, travail en équipe et organisation, transmission et communication professionnelle.

 

  • AFGSU  de niveau 2 – Attestation de formation aux Gestes et Soins d’Urgence (21 heures).

 

La formation théorique est assurée par des formateurs expérimentés et par des intervenants professionnels du secteur de l’intervention sociale et médico-sociale. Les formateurs permanents de l’établissement, souvent issus du terrain, se tiennent au courant des évolutions des pratiques professionnelles, en effectuant une veille régulière et en échangeant avec les terrains professionnels, notamment lors des visites de stage. Ils transmettent au quotidien connaissances et méthodologies d’intervention et accompagnent les apprenants dans la réussite de leur parcours.

 

L’organisation de la formation théorique propose des modalités pédagogiques variées alternant :

  • des cours magistraux (pour la transmission de connaissances, concepts et méthodologies);
  • des travaux dirigés en sous-groupes (qui intègrent des travaux individuels et des travaux collectifs pour approfondir et mettre en application les connaissances concepts et méthodologies);
  • des travaux pratiques en petits groupes pour analyser sa pratique, préparer les certifications…

 

FORMATION PRATIQUE :

La formation pratique d’une durée de 840 heures se déroule sur 2 périodes, qui se réalisent sur une diversité de sites qualifiants mais peut aussi se réaliser sur un même lieu de stage.

La formation pratique est répartie de façon à permettre la professionnalisation des stagiaires sur l’ensemble des domaines de formation.

 

Les objectifs du stage 1 (12 semaines) :

  • Se positionner comme professionnel dans le champ de l’action sociale;
  • Accompagner la personne au quotidien et dans la proximité;
  • Coopérer avec l’ensemble des professionnels concernés;
  • Participer à l’animation de la vie sociale et citoyenne de la personne.

 

Les objectifs du stage 2 (12 semaines) :

  • Se positionner comme professionnel dans le champ de l’action sociale.
  • Accompagner la personne au quotidien et dans la proximité.
  • Coopérer avec l’ensemble des professionnels concernés.
  • Participer à l’animation de la vie sociale et citoyenne de la personne.

Les salariés en situation d’emploi (c’est-à-dire les personnes en poste d’Accompagnant Educatif et Social ou en poste de faisant fonction pendant la durée de la formation) devront effectuer uniquement un stage d’une durée de 140 heures, soit 4 semaines, dans une structure hors employeur et auprès d’un public différent de celui auprès duquel ils travaillent habituellement ou au sein de l’établissement employeur mais dans un autre service.

 

VALIDATION DE LA FORMATION :

Cette formation est validée par le Diplôme d’Etat d’Accompagnant éducatif et social (DEAES) de niveau 3. Ce diplôme est délivré par le ministère des solidarités et de la santé.
Le DEAES comprend 5 épreuves de certification. Chaque DC est associé à un bloc de compétences qui comprend 1 ou 2 épreuves (voir tableau ci-après).

 

L’établissement de formation présente les candidats au diplôme sur la base :

  • Du suivi de la totalité de leur programme de formation,
  • De la présentation aux épreuves de certification organisées par l’établissement de formation ou de l’obtention de celles-ci lors d’une session précédente, une validation acquise d’une épreuve ou le bénéfice d’une dispense d’un domaine de compétences.
  • De la détention de l’AFGSU (Attestation de formation aux gestes et soins d’urgences) de Niveau 1 ou son équivalent (la formation à l’AFGSU de niveau 2 est intégrée dans le parcours de formation).

 

L’obtention du diplôme est soumise aux deux conditions cumulatives ci-après :

  • Obtenir une moyenne supérieure ou égale à 10 pour chaque bloc de compétences, suite aux épreuves de certification;
  • A la fin des stages, l’ensemble des compétences requises doivent être acquises. Si lors des stages, les compétences n’ont pas pu être mobilisées ou totalement acquises, l’établissement peut proposer en cours de formation au candidat des adaptations pédagogiques afin de lui permettre de les acquérir.

 

Bloc de compétences Epreuve de certification
Bloc de compétences n°1 : Accompagnement de la personne dans les actes essentiels de la vie quotidienne

(Moyenne pondérée des 2 notes)

Epreuve DC1-1 : Etude de cas pratique organisée par la DREETS au sein de l’établissement

·        Epreuve écrite de 2 heures (Coeff : 2)

Epreuve DC1-2 :  Présentation d’un dossier de pratique professionnelle

·        Ecrit de 5-8 pages et soutenance orale de 30 min (Coeff : 1)

Bloc de compétences n°2 : Accompagnement de la personne dans les actes de la vie quotidienne dans le respect de cette personne et des règles d’hygiène et de sécurité Epreuve DC2 : Etude d’un cas pratique à partir d’un sujet tiré au sort

·        Soutenance orale de 30 min (Coeff : 1)

Bloc de compétences n°3 : Accompagnement à la vie sociale et relationnelle de la personne Epreuve DC3 : Présentation orale à partir d’un document élaboré par le candidat d’un projet d’animation sociale et citoyenne à partir d’une situation de stage

·        Ecrit de 3 pages et soutenance orale de 30 min (Coeff : 1)

Bloc de compétences n°4 : Positionnement en tant que travailleur social dans son contexte d’intervention Epreuve DC4 : Présentation orale d’une étude de situation vécue en stage à partir d’un document élaboré par le candidat en lien avec le projet de la personne

·        Ecrit de 4 pages et soutenance orale de 30 min (Coeff 1)

Bloc de compétences n°5 : Travail en équipe pluri-professionnelle, gestion des risques er traitement des informations liées à l’accompagnement de la personne Epreuve DC5 : Epreuve écrite portant sur les modalités de transmission et de communication relevant d’une situation proposée par l’établissement de formation

·        Epreuve écrite de 1h30 (coefficient 1)

 

PARCOURS INDIVIDUALISES :

La formation est accessible par bloc de compétences. Chaque bloc comprend 168 heures de pratique. Ainsi, il est possible de suivre un parcours individualisé pour acquérir un ou plusieurs blocs de compétences. Si cela vous intéresse, contactez-nous.

Le bloc de compétences 5 est commun au DEAES et au DEAS (diplôme d’état d’Aide-soignant). Si vous possédez le DEAS, vous validez automatiquement le bloc 5 du DEAES et inversement.

Pour identifier les dispenses, vous pouvez vous référer à l’annexe V de l’arrêté du 30 aout 2021 accessible en cliquant ici : Arrêté DEAES

 

DOCUMENTS COMPLEMENTAIRES :

 

 

COMMENT S’INSCRIRE EN FORMATION ?

APTITUDES NECESSAIRES POUR S’ENGAGER DANS LA FORMATION :

Le métier d’accompagnant éducatif et social requiert les 7 aptitudes suivantes :

  • Disposer de qualités humaines, de bienveillance et d’écoute;
  • Montrer une capacité à gérer ses émotions et son stress face à des situations humaines difficiles ou complexes et à développer la maîtrise de soi;
  • Montrer une attention pour les questions sociales et une ouverture au monde;
  • Montrer un intérêt pour les questions d’apprentissage et d’éducation;
  • Manifester de la curiosité et de l’intérêt pour l’engagement et la prise de responsabilité dans les projets collectifs;
  • Pouvoir organiser son travail, travailler de façon autonome, seul ou en équipe;
  • Savoir mobiliser des compétences d’expression orale ou écrite.

 

ACCES A LA FORMATION – PRE-REQUIS A L’INSCRIPTION EN FORMATION :

Sont admis de droit en formation, c’est-à-dire sans passer d’épreuve orale d’admission, suite au dépôt de leur dossier de candidature :

  1. Les candidats titulaires de l’un des titres ou diplômes mentionnés ci-dessous :
        • Diplôme d’Etat d’accompagnant éducatif et social (version 2016)
        • Diplôme d’Etat d’auxiliaire de vie sociale
        • Diplôme d’Etat d’aide médico-psychologique
        • Diplôme d’Etat d’assistant familial
        • Diplôme d’Etat d’aide-soignant (ancienne version)
        • Diplôme d’Etat d’aide-soignant (nouvelle version)
        • Diplôme d’Etat d’auxiliaire de puériculture (ancienne version)
        • Diplôme d’Etat d’auxiliaire de puériculture (nouvelle version)
        • Titre professionnel assistant de vie aux familles (version 2021)
        • Titre professionnel assistant de vie aux familles spécialité CCS
        • Titre professionnel d’agent de service médico-social
        • Brevet d’études professionnelles Carrières sanitaires et sociales
        • Brevet d’aptitude professionnelle accompagnement soins et services à la personne
        • Certificat d’aptitude professionnelle assistant technique en milieux familial et collectif
        • Certificat d’aptitude professionnelle Petite enfance
        • Certificat d’aptitude professionnelle Accompagnant éducatif petite enfance
        • Mention complémentaire aide à domicile
        • Brevet d’aptitude professionnelle d’assistant animateur technicien
        • Certificat professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport mention animateur d’activités et de vie quotidienne
        • Brevet d’études professionnelles agricole option service aux personnes
        • Certificat d’aptitude professionnelle agricole service en milieu rural
        • Certificat d’aptitude professionnelle agricole Services aux personnes et vente en espace rural
        • Titre professionnel Assistant de vie dépendance

Ces candidats peuvent bénéficier de dispense(s) de formation et de certification à certains blocs de compétences.

 

2. Les lauréats de l’Institut de l’engagement.

 

3. Les candidats ayant signé un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation.

 

4. Les candidats ayant déjà préalablement acquis un ou plusieurs domaine(s) de compétences du diplôme d’Etat d’accompagnant éducatif et social relevant des anciennes dispositions de l’article D. 451-88 du code de l’action sociale et des familles, du diplôme d’Etat d’aide médico psychologique ou du diplôme d’Etat d’auxiliaire de vie sociale.

Ces candidats passeront un entretien de positionnement à l’ITSRA.
Sauf pour les candidats relevant des 4 situations mentionnées ci-dessus, une épreuve orale d’admission est obligatoire.
Le candidat qui postule à la formation préparant au diplôme d’accompagnant éducatif et social doit remplir ces conditions :

  • Avoir déposé son dossier de candidature en ligne sur ITSRANET.
  • Avoir satisfait avec succès à l’épreuve d’admission (si applicable).
  • Bénéficier d’un financement de la formation adapté au profil et à la situation du candidat

 

EPREUVE ORALE D’ADMISSION :

L’épreuve d’admission ne concerne pas les candidats relevant des 4 situations mentionnées ci-dessus. Elle sera effectuée par les candidats dont le dossier a été retenu par la commission d’admission.

Elle a pour but de vérifier la motivation et l’aptitude à s’engager dans une formation professionnelle.

L’épreuve orale d’admission consiste en un entretien individuel de 30 minutes.

 

CALENDRIER DES ADMISSIONS :

Pour les Candidats postulant pour la formation sur 12 mois (« Formation initiale » financée par le Conseil Régional, demandeurs d’emploi ou personnes en reconversion dans un projet de transition professionnelle) :


> Télécharger le règlement d’admission formation sur 12 mois.


> Ouverture des inscriptions sur le site de l’ITSRA : à partir du 23 juin 2021
> Clôture des inscriptions : 19 octobre 2021


> Admission :

1er cas : Candidats demandeurs d’emploi ou en reconversion 2ème cas : Candidats relevant de la formation initiale
o   Traitement des dossiers au fur et à mesure des inscriptions

o   Date limite de paiement de l’épreuve orale : 20 octobre 2021

o   Entretien de positionnement ou épreuve orale d’admission au fil de l’eau (dans la limite des places disponibles)

o   Confirmation des entrées en formation : au fil de l’eau (dans la limite des places disponibles)

o   Résultat de l’épreuve orale : au plus tard le 08 novembre 2021

o   Commission initiale d’admission : 15 octobre 2021

o   Confirmation des entrées en formation pour les candidats inscrits de droit : 15 octobre 2021

o   Date limite de paiement de l’épreuve orale : 20 octobre 2021

o   Epreuve orale d’admission (si places disponibles) : du 2 au 5 novembre 2021

o   Commission finale d’admission : 5 novembre 2021

o   Résultat de l’épreuve orale : au plus tard le 08 novembre 2021

 

Pour les candidats postulant pour la formation sur 18 mois (salariés du secteur social, salariés en contrat d’apprentissage ou en contrat de professionnalisation) :

> Télécharger le règlement d’admission formation sur 18 mois.

 

> Ouverture des inscriptions sur notre site d’admission : à partir du 23 juin 2021
> Clôture des inscriptions : 5 décembre 2021

 

> Traitement des dossiers déposés :

  • Entretien de positionnement ou épreuve orale d’admission au fil de l’eau (dans la limite des places disponibles)
  • Confirmation des entrées en formation : au fur et à mesure (dans la limite des places disponibles)

 

> Epreuve d’admission (si applicable) :

  • Date limite de paiement de l’épreuve d’admission : 8 décembre 2021
  • Epreuve orale d’admission : au fur et à mesure
  • Résultat de l’épreuve : au plus tard le 15 décembre 2021

 

 

TARIFS

Tarif de l’inscription à l’épreuve d’admission orale : 60 euros.

  • Après enregistrement des dossiers, les frais d’inscriptions ne sont pas remboursables, sauf cas de force majeure et sur présentation d’un justificatif.
  • L’épreuve d’admission est gratuite pour les candidats en formation initiale et les demandeurs d’emploi s’ils ne sont pas dans une démarche de transition professionnelle.

 

Tarifs d’inscription à la formation :

  • Pour les stagiaires en « formation initiale » : le coût de la formation est pris en charge par le Conseil Régional Auvergne-Rhône-Alpes.
  • Pour les apprentis le coût de la formation est pris en charge par l’OPCO. Pour connaitre le tarif en fonction de votre employeur, nous consulter.
  • Pour les salariés dans le secteur social ou dans un autre domaine professionnel : le coût de la formation est pris en charge par l’employeur et/ou l’OPCO auprès duquel l’employeur cotise pour la formation de ses salariés ou dans le cadre du CPF de transition. Le coût pédagogique de la formation complète est de 6 747.30 €.
    • Pour un parcours individualisé par bloc de compétences, un devis personnalisé est systématiquement réalisé suite à la demande d’un candidat. Nous consulter.

 

 

CONTACTS  :

Pour toutes questions :
  • relative aux conditions d’accès et à l’inscription aux épreuves d’admission :
    Contact sélection (Laurence COSTE) : 04 63 05 03 85 – admissions-deaes@itsra.net

 

11/2021