Assistant de service social (ASS)

Le métier

1. Définition

L’assistant(e) de service social contribue à créer les conditions pour que les personnes, les familles et les groupes, avec lesquels il/elle travaille, aient les moyens d’être acteurs de leur développement et de renforcer les liens sociaux et les solidarités dans leurs lieux de vie. Il(elle) travaille pour toute personne, famille, enfant, adolescent, jeune adulte, adulte, personne âgée, groupe rencontrant des difficultés sociales, familiales, professionnelles, économiques, culturelles, ou présentant des maladies ou handicaps.

 

Dans ce cadre, l’assistant(e) de service social agit avec les personnes, les familles, les groupes par une approche globale pour :

  • Améliorer leurs conditions de vie sur le plan social, sanitaire, familial, économique, culturel et professionnel.
  • Développer leurs propres capacités à maintenir ou restaurer leur autonomie et faciliter leur place dans la société.
  • Contribuer aux actions de prévention, à la lutte contre les exclusions, au développement des solidarités.
  • Mener avec eux toute action susceptible de prévenir ou de surmonter leurs difficultés.

 

Son intervention vise autant l’autonomie que l’inclusion sociale, le maintien ou le développement des solidarités ou des liens sociaux, l’éducation à la citoyenneté.

L’assistant(e) de service social évalue, analyse la situation de la personne et co-construit un plan d’action négocié et contractualisé. Dans le cadre de l’évaluation, il (elle) identifie les ressources du territoire pour orienter la personne vers les partenaires adaptés.

Il(elle) intervient, soit en individuel (intervention sociale d’aide à la personne), soit en collectif (intervention sociale d’intérêt collectif).

 

 

2. Qualités et compétences nécessaires

Ce métier repose énormément sur les relations humaines. Les premières qualités requises pour ce métier sont les suivantes : avoir le sens du contact, être autonome, empathique, à l’écoute, avoir du tact, de la diplomatie, de la patience.

Il faut également posséder un large panel de qualités pour exercer au mieux cette profession :

  • Force de caractère, maturité et équilibre personnel pour faire face aux situations de détresse,
  • Patience et optimisme pour suivre les cas difficiles parfois sur du long terme,
  • Maîtrise de soi pour gérer les mécontentements.
  • Discrétion aussi, car un assistant(e) de service social est tenu au secret professionnel.

 

3. Lieux d’exercice

Les secteurs d’intervention des assistant(e)s de service social sont diversifiés :

  • Fonction Publique d’Etat (Ministères chargés des affaires sociales, de l’éducation nationale, de la justice, de la défense….),
  • Fonction Publique Territoriale (Conseils Départementaux, Collectivités locales, Mairies, Centres communaux ou intercommunaux d’action sociale),
  • Fonction Publique Hospitalière,
  • Organismes de protection sociale (Caisses primaires d’assurance maladie, Caisse d’allocations familiales, Mutualité sociale agricole),
  • Etablissements de santé publics et privés,
  • Etablissements et Services médico-sociaux et sociaux,
  • Entreprises publiques ou privées,
  • Associations…

 

La formation

Voies d’accès à la formation

  • Voie directe (formation initiale)
  • Formation continue (salariés en cours d’emploi)

Le programme de formation est commun aux apprenants en voie directe ou en formation continue.

 

Présentation

L’objectif de la formation est de permettre aux apprenants d’acquérir :

  • une connaissance des problèmes sociaux et des publics par une approche pluridisciplinaire,
  • des capacités d’analyse et de diagnostic des situations,
  • des méthodologies et techniques d’intervention professionnelle en travail social,
  • des compétences relationnelles, de communication et de médiation,
  • des capacités d’adaptation permettant d’exercer des fonctions diversifiées.

 

Durée

La formation d’une durée de 3 ans repose sur le principe de l’alternance avec des périodes de formation théorique et des périodes de formation pratique réparties de la façon suivante :

  • formation théorique (1740 heures)
  • formation pratique (1820 heures).

La formation est organisée en semestre et en domaine de formation (DF).

 

Contenu

La formation théorique se compose de 4 domaines de formation :

  • DF1 : Intervention professionnelle en travail social (650 heures)
  • DF2 : Analyse des questions sociales de l’intervention professionnelle en travail social (574 heures)
  • DF3 : Communication professionnelle en travail social (248 heures)
  • DF4 : Dynamiques interinstitutionnelles, partenariats et réseaux (268 heures)

La formation pratique se déroule sur 3 périodes. Les 52 semaines de stage (1 820 heures) sont réparties sur 3 périodes de stage. Elles se réalisent sur une diversité de sites qualifiants avec la possibilité de faire un stage à l’étranger (Union Européenne ou hors EU).

 

Validation

Cette formation est validée par le Diplôme d’Etat d’Assistant de Service Social (DEASS) – niveau 6*

Depuis la réforme des diplômes du travail social (Assistant de Service Social, Éducateur de Jeunes Enfants, Éducateur Spécialisé et Éducateur Technique Spécialisé) entrée en vigueur en septembre 2018, ce diplôme est gradé licence, c’est-à-dire accolé au grade. Cela permet une poursuite d’études dans un master, sans pour autant devoir passer une licence suite à l’obtention d’un de ces 4 diplômes. Seuls, les nouveaux diplômés à partir de 2021 obtiendront un diplôme de niveau II (bac +3) et non plus de niveau III (bac +2).

Dans le cadre de l’enseignement supérieur, l’obtention du diplôme d’Etat donne lieu à l’obtention de 180 crédits européens (ECTS).

*La nouvelle nomenclature des diplômes (décret N°2019 -14 du 8 janvier 2019) positionne désormais ces quatre Diplômes d’Etat au niveau 6 (anciennement II)

 

Conditions d’accès à la formation

Peuvent être admis en formation les candidats remplissant au moins une des conditions suivantes :

  1. Être titulaire d’un baccalauréat français
  2. Être titulaire d’un diplôme, certificat ou titre homologué ou inscrit au répertoire national des certifications professionnelles au moins au niveau IV 
  3. Bénéficier d’une validation de leurs études, de leurs expériences professionnelles ou de leurs acquis personnels en application de l’article L.613-5 du code de l’Éducation.

Une épreuve orale d’admission est obligatoire pour tous les candidats souhaitant entrer dans la formation. La sélection se fait suite à une épreuve orale d’admission de 30 minutes permettant d’évaluer la motivation et les aptitudes à suivre la formation et à satisfaire les attendus du métier.

 

Tarifs

Tarif de l’inscription à l’épreuve d’admission orale : 170 euros.

  • Après enregistrement des dossiers, les frais d’inscriptions ne sont pas remboursables, sauf cas de force majeure et sur présentation d’un justificatif.
    Dans ce cas, des frais de gestion administrative (50 €) restent acquis à l’ITSRA

 

Tarifs d’inscription à la formation :

  • Pour les étudiants ou demandeurs d’emploi en « formation initiale » (Parcoursup): le coût de la formation est pris en charge par le Conseil Régional Auvergne-Rhône-Alpes. Pour suivre la formation, les apprenants (étudiants et  stagiaires de la formation professionnelle) devront s’acquitter chaque année :
    – des droits d’inscription et des frais de scolarité : 782 € (170 € de droits d’inscription et 612 € de frais de scolarité)
    – de la Contribution Vie Etudiante et de Campus : 91 €. La CVEC doit être réglée sur le portail numérique dédié et l’attestation doit être fournie à l’ITSRA pour valider l’inscription.

 

  • Pour les salariés dans le secteur social ou dans un autre domaine professionnel : le coût de la formation est pris en charge par l’employeur et/ou l’OPCO auprès duquel l’employeur cotise pour la formation de ses salariés ou dans le cadre du CPF de transition. Ils n’ont pas à acquitter des frais d’inscription et de scolarité. Un devis personnalisé est systématiquement réalisé suite à la demande d’un candidat.

 

Contacts

Pour toute question :
  • relative aux conditions d’accès et à l’inscription aux épreuves d’admission :
    Contact sélection (Laurence COSTE) : 04 63 05 03 85 – admissions-deass@itsra.net