LA MOBILITÉ INTERNATIONALE A L’INSTITUT DE TRAVAIL SOCIAL DE LA RÉGION AUVERGNE

La mobilité internationale

En cette rentrée 2019-2020, ce sont 11 apprenantes qui ont décidé d’effectuer leur stage à l’international au premier semestre, et d’autres suivront également au second semestre.

De formations variées, d’Educateur de Jeunes Enfants à Assistant de Service Social, en passant par Educateur Spécialisé, ces 11 apprenantes ont décidé de vivre une aventure inoubliable : réaliser leur stage au sein de structures adaptées à leur formation, dans un pays où elles pourront découvrir une nouvelle culture tout en se professionnalisant. Plusieurs destinations ont été choisies : Québec, Népal, Portugal, Cote d’ivoire, Pérou, Sénégal et Finlande.


Parmi ces apprenantes, sept vont partir dans le cadre du projet ELISSE (E-learning for Intercultural Skills in Social Education), afin de participer au développement de supports pédagogiques composés de 9 outils articulés autour des 4 grandes priorités du référentiel de formation ELISSE (Apprendre à se connaitre ; Développer son ouverture à l’autre ; Comprendre les défis de l’interculturalité ; Vivre l’expérience interculturelle.).

En effet, en s’appuyant sur la qualité et la diversité de ses relations, l’ITSRA a réuni autour de lui en 2017, 9 partenaires du monde (Portugal, Belgique, Italie, Pays-Bas, Québec, Côte d’Ivoire, Madagascar, Sénégal, Vietnam) pour une aventure de recherche-action avec l’ambition de créer une formation bilingue (français/anglais) dispensée en partie à distance et destinée principalement aux étudiants en travail social qui interviendront en milieu multiculturel après leurs études.