Projet ELISSE

Projet ELISSE : une innovation internationale en formation sociale et interculturelle

Dans un contexte général où, en Europe et dans le monde, la question des migrants et de leur accompagnement social fait l’objet d’importantes tensions, le projet ELISSE (E-Learning for Intercultural Skills in Social Education) a pour ambition de créer une formation bilingue (français/anglais) dispensée en partie à distance et destinée principalement aux étudiants en travail social qui interviendront en milieu multiculturel après leurs études.

L’ITSRA est à l’origine de cette aventure européenne de 3 ans, lancée en septembre 2017 et financée par le programme Erasmus+. En 2018 le projet est entré dans sa 2ème phase : L’ITSRA et ses 10 écoles et universités partenaires dans le monde ont lancé la mise en œuvre concrète des outils de formation du projet et les premiers étudiants auvergnats sont partis en stage dans 6 pays (Vietnam, Madagascar, Côte d’Ivoire, Sénégal, Québec et Portugal).

Aujourd’hui cette étape laisse la place à une deuxième période de stage ELISSE (jusqu’en juin 2019) qui s’achèvera par une réunion de travail avec l’ensemble des partenaires en juin prochain à Porto pour évaluer l’impact de la formation ELISSE sur les étudiants et ajuster le contenu du programme.

Cette année, l’objectif est de jumeler une quarantaine d’étudiants de différentes cultures pendant leur stage réalisé dans 9 pays du monde, en s’appuyant sur des supports pédagogiques spécialement élaborés pour l’occasion, 9 outils articulés autour des 4 grandes priorités du référentiel de formation ELISSE : Apprendre à se connaitre ; Développer son ouverture à l’autre ; Comprendre les défis de l’interculturalité ; Vivre l’expérience interculturelle.

 

LES 9 OUTILS ELISSE :

  1. Auto-évaluer des compétences interculturelles tout au long du processus.
  2. Créer et partager entre étudiants ELISSE son « Iceberg culturel ».
  3. Réfléchir sur les identités multiples et le processus de généralisation.
  4. Communiquer en contexte pluriculturel.
  5. Gérer les dilemmes éthiques en contexte pluriculturel.
  6. Analyser des situations concrètes rencontrées sur le terrain.
  7. Participer aux séminaires de supervision en face à face.
  8. Organiser des rencontres interculturelles entre étudiants ELISSE et dépasser les stéréotypes.
  9. Prendre conscience de « l’interculturel en soi ».
 

Élaborée à l’ITSRA de Clermont-Ferrand, avec la Haute École Bruxelles-Brabant, 2 écoles québécoises et l’appui de leurs réseaux d’ONG ou de structures locales de l’action sociale, l’idée du projet est née en 2016 de différents besoins repérés :

  • Le besoin de former les travailleurs sociaux qui interviendront en milieu multiculturel après leurs études ;
  • Le besoin d’améliorer l’accompagnement pédagogique des mobilités étudiantes internationales ;
  • Le besoin d’améliorer les compétences des écoles de travail social en matière de formation à distance.

Depuis, ce sont 10 écoles et universités situées en Asie, en Afrique, en Amérique du Nord et en Europe qui sont engagées dans ELISSE et plus de 50 étudiants sont déjà inscrits sur la plateforme de formation en ligne.

Plus d’infos sur : http://elisse.itsra.net/

Contact : Jean MALBOS (jean.malbos@itsra.net  –  04  63 05 03 78)