Technicien de l’Intervention Sociale et Familiale (TISF)

LE METIER

DESCRIPTION DU METIER :

Le/la Technicien(nne) de l’Intervention Sociale et Familiale (TISF) effectue une intervention sociale, préventive, éducative et réparatrice visant à favoriser l’autonomie des personnes et leur intégration dans leur environnement.

Il accompagne et soutient les familles, les personnes en difficulté de vie ou en difficulté sociale, les personnes âgées, malades ou handicapées. Ses interventions s’effectuent au domicile habituel ou de substitution des personnes dans leur environnement proche ou en établissement (MECS, FJT, CADA, SAVS…).

Les activités de la vie quotidienne constituent le support privilégié de son intervention, lui permettant d’effectuer un travail d’accompagnement

 

LIEUX D’INTERVENTION :

Ces domaines d’intervention peuvent être les associations d’aides à domicile et famille dans le cadre de la CAF ou/et la prévention et la protection de l’enfance, le handicap, l’insertion sociale, …

Il exerce sur le lieu de vie au domicile des bénéficiaires ou en établissement social ou médico-social (par exemple : foyer de l’enfance, foyers de jeunes travailleurs, structures pour personnes en situation de handicap, centre d’accueil d’urgence, d’insertion, de demandeurs d’asile, …)

 

LA FORMATION

LIEU DE LA FORMATION :

Institut de Travail Social de la Région Auvergne, 62 avenue Marx Dormoy, 63000 Clermont-Ferrand.

 

VOIES D’ACCES A LA FORMATION :

La formation de technicien d’intervention sociale et familiale est accessible par les voies suivantes :

  • Voie directe ou « Formation initiale ».
  • Formation continue (salariés en cours d’emploi dans le secteur social ou dans un autre domaine professionnel).
  • Apprentissage.

A noter que le programme de formation est commun aux apprenants en formation initiale, en apprentissage et en formation continue.

 

  • Nombre de places en formation en fonction de la voie d’accès:
Formation initiale Apprentissage Formation continue
12 5 15

Formation éligible au Compte Personnel de Formation

Code CPF : 21097

 

OBJECTIFS DE LA FORMATION :

La formation doit permettre au futur Technicien d’intervention sociale et familiale d’acquérir les compétences associées aux 6 domaines de compétences du référentiel (DC) : 

  • DC 1 : Conduite de projet d’aide à la personne.
  • DC 2 : Communication professionnelle et travail en réseau.
  • DC 3 : Réalisation des actes de la vie quotidienne.
  • DC 4 : Transmission des savoirs et des techniques nécessaires à l’autonomie des personnes dans leur vie quotidienne.
  • DC 5 : Contribution au développement de la dynamique familiale.
  • DC 6 : Accompagnement social vers l’insertion.

 

DUREE DE LA FORMATION :

La formation préparant au Diplôme d’Etat de Technicien d’Intervention Sociale et Familiale (DETISF) se déroule sur 2 ans alternant des périodes de formation théorique et des périodes de formation pratique dans des établissements d’accueil. Elle comporte 950 heures de formation théorique et 1 155 heures de formation pratique (32 semaines de stage et une semaine d’action collective).

La professionnalisation des apprenants se construit progressivement dans cette alternance pratique/théorie tout au long du parcours.

 

LES CHIFFRES CLES DE LA FORMATION :

  • Taux de réussite au diplôme DETISF : 100 % en 2021
  • Taux d’insertion à 3 mois : 100% (en emploi ou poursuite d’études)

 

FORMATION THEORIQUE :

La formation comprend des enseignements théoriques, méthodologiques, appliqués et pratiques, organisés sous forme de modules déclinés en cours.

La formation théorique se décline en 6 domaines de formation :

  • DF1 – Conduite du projet d’aide à la personne (270 h).
  • DF2 – Communication professionnelle et travail en réseau (100 h).
  • DF3 – Réalisation des actes de la vie quotidienne (150 h).
  • DF4 – Transmission des savoirs et techniques nécessaires à l’autonomie des personnes dans leur vie quotidienne (150 h).
  • DF5 – Contribution au développement de la dynamique familiale (150 h).
  • DF6 – Accompagnement social vers l’insertion (130 h).

 

La formation théorique est assurée par des formateurs expérimentés et par des intervenants professionnels du secteur de l’intervention sociale. Les formateurs permanents de l’établissement, souvent issus du terrain, se tiennent au courant des évolutions des pratiques professionnelles, en effectuant une veille régulière et en échangeant avec les terrains professionnels, notamment lors des visites de stage. Ils transmettent au quotidien connaissances et méthodologies d’intervention et accompagnent les apprenants dans la réussite de leur parcours.

 

 

L’organisation de la formation théorique propose des modalités pédagogiques variées alternant :

  • Des cours magistraux (pour la transmission de connaissances, concepts et méthodologies),
  • Des travaux dirigés en sous-groupes (qui intègrent des travaux individuels et des travaux collectifs pour approfondir et mettre en application les connaissances concepts et méthodologies),
  • Des travaux pratiques en petits groupes pour analyser sa pratique, préparer les certifications…

 

Année 1 :

  • Le cadre institutionnel et juridique des politiques sociales et les dispositifs d’aide
  • Les différentes étapes du développement de l’enfant
  • Elaboration du projet
  • Choix du stage adéquat
  • Recueil et transmission de l’information
  • Utilisation des techniques de communication
  • Les besoins nutritionnels
  • Réalisation des actes de la vie quotidienne
  • Entretien du cadre de vie
  • Mise en œuvre des savoir pratiques en fonction du contexte familial
  • Les actions de prévention
  • Définition des problématiques des publics spécifiques
  • Les différentes étapes du développement de la personne
  • Repérage du cadre institutionnel et juridique des politiques sociales
  • Elaboration du projet
  • Analyse de la pratique professionnelle
  • La communication dans une équipe
  • Méthodes d’apprentissages et transmission des savoirs et des techniques
  • Gestion du budget familial -Modes de consommation – Prévention du surendettement
  • Situation de la famille dans son environnement
  • Accompagnement de l’enfant et de l’adolescent

 

Année 2 :

  • Elaboration du projet individuel – du projet d’action collective et du projet d’action éducative
  • Repérage du cadre institutionnel et juridique des politiques sociales et les dispositifs d’aide
  • Analyse de la pratique professionnelle
  • La communication professionnelle : méthode et outils
  • La communication dans une équipe
  • Acquisition d’une posture professionnelle
  • Les actions de prévention
  • Utilisation des actes de la vie quotidienne
  • Transmission des savoirs
  • Accompagnement de l’enfant et de l’adolescent
  • Repérage des situations de maltraitance
  • Situation de la famille dans son environnement
  • Repérage des mécanismes d’exclusion
  • Connaissance des dispositifs de lutte contre l’exclusion
  • Identification et accompagnement des pathologies mentales
  • Conduite d’un projet d’aide à la personne
  • Communication et travail en réseau
  • Transmission des savoirs et des techniques
  • Aide aux personnes vulnérables
  • Définition des problématiques des publics spécifiques

 

FORMATION PRATIQUE :

La formation pratique comprend 32 semaines de stage (1 120 heures) et 1 semaine d’action collective. Elle se déroule sur 2 périodes, et se réalise sur une diversité de sites qualifiants.

 

A l’ITSRA, les périodes pratiques se déclinent en 4 stages, répartis de la façon suivante :

  • 1ère année :  2 stages de 8 semaines chacun
  • 2ème année : 2 stages de 8 semaines chacun et une semaine d’action collective

 

Objectifs communs aux 4 stages :

  • Découvrir une institution (statut, missions…), l’équipe de professionnels;
  • Aller à la rencontre d’un public, comprendre ses problématiques;
  • Découvrir une équipe de professionnels;
  • Observer et participer aux actions menées par les professionnels et du TISF (si possibilité) au regard de son statut et rôle au sein de l’institution;
  • Repérer les partenaires.

 

Stage 1 : stage de « découverte ».

Objectif : découverte du champ professionnel et social.

Ce stage est associé aux Domaines de Formation 1 et 6. Il amorce la compétence 1 « évaluer la situation et les besoins de la personne ».

Lors de ce stage, il est important d’avoir une première approche du public accueilli, des dispositifs de prise en charge dont il relève, de recueillir l’expression des attentes de(s) personne(s) et de poser une première évaluation de ses potentialités et de ses difficultés/problématiques.

 

Stages 2, 3 et 4 : ils sont associés aux Domaines de Formation 1, 4, 5 et 6.

  • Objectifs spécifiques associés au DF 1 
    • Evaluer la situation et les besoins de la personne
    • Elaborer un projet individualisé dans le cadre d’objectifs définis
    • Mettre en œuvre le projet individualisé
    • Evaluer le projet individualisé
    • Participer à la conception et à la mise en œuvre d’actions collectives

 

  • Objectifs spécifiques associés au DF 4 
  • S’impliquer dans les activités de la vie quotidienne avec les personnes/familles accompagnées
  • Repérer l’enjeu des actes du quotidien dans l’accompagnement éducatif des personnes
  • Analyser une situation individuelle et s’impliquer dans un projet d’accompagnement/ comprendre la vie d’un groupe et participer/initier une action collective

 

  • Objectifs spécifiques associés au DF 5 

Le stage permet de découvrir le travail éducatif avec des enfants et l’accompagnement social des familles. Les objectifs sont :

  • Aller à la rencontre des enfants et comprendre leurs besoins
  • Découvrir des diversités de situations familiales
  • Etablir une relation éducative auprès des enfants en lien avec les parents
  • Observer et recueillir des informations pour analyser les situations familiales
  • Restituer les politiques de la famille dans une réalité d’accompagnement
  • Comprendre les dispositifs d’accompagnement à la prévention et protection de l’enfant

 

  • Objectifs spécifiques associés au DF 6: Ce temps d’apprentissage sur le terrain vise la découverte des services et dispositifs favorisant l’insertion sociale des personnes.

Les stagiaires en situation d’emploi de technicien d’intervention sociale et familiale effectuent au moins 1 stage d’une durée minimale de 8 semaines (280 heures) hors structure employeur auprès d’un public différent.

Pour les stagiaires n’ayant pas à valider les six domaines de compétences du diplôme, une période de stage minimale de 8 semaines (280 heures) est associé à chacun des domaines de formation constitutif de leur programme individualisé de formation.

 

VALIDATION DE LA FORMATION :

Cette formation est validée par le Diplôme d’Etat de Technicien d’Intervention Sociale et Familiale (DETISF) de niveau 4* (équivalent Bac). Ce diplôme est délivré par le ministère des Solidarités et de la Santé et le Ministère chargé de l’enseignement supérieur.

Le diplôme est délivré lorsque les 6 domaines de compétences (DC) sont validés par le candidat. Chaque domaine de compétences doit être validé séparément. Il ne peut y avoir de compensation entre les domaines de compétences, ni de moyenne globale. Un domaine est considéré comme acquis lorsque la moyenne des notes est supérieure ou égale à 10 sur 20.

 

Les épreuves détaillées dans le tableau ci-dessous comprennent :

  • Domaine de certification 1 : Présentation et soutenance d’un dossier de pratiques professionnelles + Epreuve organisée par l’établissement conjointement avec le site qualifiant.
  • Domaine de certification 2 : Epreuve orale sur une situation donnée.
  • Domaine de certification 3 : Contrôle de connaissances sur les actes de la vie quotidienne.
  • Domaine de certification 4 : Epreuve orale (situation de la vie quotidienne).
  • Domaine de certification 5 : Epreuve écrite (3h) (analyse de situation).
  • Domaine de certification 6 : Epreuve écrite (2h) (accompagnement social vers l’insertion).

 

L’établissement de formation présente les candidats au diplôme sur la base :

  • Du suivi de la totalité de leur programme de formation,
  • De la présentation aux épreuves de certification organisées par l’établissement de formation ou de l’obtention de celles-ci lors d’une session précédente, une validation acquise d’une épreuve ou le bénéfice d’une dispense d’un domaine de compétences,
  • De la réalisation du dossier de pratique professionnelle.

 

Domaine de compétences  Epreuve de certification 
DC1 : Conduite du projet d’aide à la personne 

(Moyenne des 3 notes) 

Epreuve organisée par l’établissement de formation : Pratique professionnelle avec évaluation d’une mise en situation professionnelle notée conjointement par l’établissement de formation et le site qualifiant

·        (Coeff : 1)

Epreuve organisée par la DREETS : Dossier de pratiques professionnelles

·        Ecrit (Coeff : 1) et soutenance orale de 30 min (Coeff : 1) 

DC 2 : Communication professionnelle et travail en réseau Epreuve organisée par l’établissement de formation : Etude de situation individuelle (2 sujets au choix, préparation 30 min)

·             Epreuve orale (20 mn) notée sur 20

DC3 : Réalisation des actes de la vie quotidienne Contrôle continu en cours de formation :

·             Epreuve de contrôle de connaissances 

·             Epreuves de mises en situation pratique (2h30 sur alimentation, habillement, entretien du logement, actions de prévention)

·             1 note sur 20

DC4 : Transmission des savoirs et des techniques nécessaires à l’autonomie des personnes dans leur vie quotidienne  Epreuve organisée par l’établissement de formation :  Analyse des enjeux et moyens de l’action éducative à partir d’une situation de la vie quotidienne

·             Epreuve orale (20 mn) notée sur 20

DC5 : Contribution au développement de la dynamique familiale Epreuve organisée par la DREETS :  Analyse d’une situation en rapport avec l’enfance ou la famille
·        Ecrit (3 heures) noté sur 20

 

DC6 : Accompagnement social vers l’insertion Epreuve organisée par l’établissement de formation :  Analyse d’une situation d’exclusion et présentation des dispositifs/ services pouvant être sollicités et proposition d’un accompagnement social adapté
·        Ecrit (2 heures) noté sur 20

PARCOURS INDIVIDUALISES :

Vous pouvez, après votre réussite aux épreuves d’admission et lors de la confirmation de l’entrée en formation, formuler une demande d’allègement au directeur de l’établissement en complétant le formulaire «dossier de demande d’allègement et/ou de dispense». Votre situation est étudiée avec le responsable de la formation pour élaborer votre programme individualisé de formation prenant en compte les dispenses d’épreuve et les allègements. Ce projet de parcours individualisé est ensuite proposé à la direction des formations pour validation puis transmission aux autorités de tutelle.

A noter : dans le cadre des allègements, le candidat ne participe pas aux enseignements, sujets à allègements, mais doit se présenter aux épreuves de certification.

  • La dispense correspond à la validation du domaine de compétences.
  • L’allègement de formation dispense de tout ou partie de la formation d’un DC mais nécessite de passer les épreuves de certification.

 

 

COMMENT S’INSCRIRE EN FORMATION ?

APTITUDES NECESSAIRES POUR S’ENGAGER DANS LA FORMATION :

Le métier de Technicien d’Intervention Sociale et Familiale requiert les 6 aptitudes suivantes :

  • Disposer de qualités humaines, de bienveillance et d’écoute;
  • Montrer une capacité à gérer ses émotions et son stress face à des situations humaines difficiles ou complexes et à développer la maîtrise de soi;
  • Montrer une attention pour les questions sociales et une ouverture au monde;
  • Montrer un intérêt pour les questions d’apprentissage et d’éducation;
  • Pouvoir organiser son travail, travailler de façon autonome, seul ou en équipe;
  • Savoir mobiliser des compétences d’expression orale ou écrite.

 

ACCES A LA FORMATION – PRE-REQUIS A L’INSCRIPTION EN FORMATION :

Aucun diplôme n’est exigé pour accéder à la formation.

Des épreuves d’admission sont obligatoires pour tout candidat souhaitant entrer en formation de technicien d’intervention sociale et familiale.

Pour accéder à la formation, les candidats de chacune des 3 voies d’accès doivent avoir satisfaits aux épreuves d’admission en formation organisées par l’ITSRA.

Ces épreuves se composent d’une épreuve écrite d’admissibilité et d’une épreuve orale d’admission. L’inscription aux épreuves d’admission se fait en ligne sur le site d’admission de l’ITSRA  (rubrique « s’inscrire à une formation »).

 

EPREUVE ECRITE D’ADMISSIBILITE :

Sont dispensés de l’épreuve écrite d’admissibilité les candidats titulaires :

  • D’un diplôme délivré par l’Etat, d’un diplôme national, d’un diplôme visé par le ministre chargé de l’enseignement scolaire, sanctionnant un niveau de formation correspondant au moins à un baccalauréat;
  • D’un certificat ou titre homologué ou inscrit au répertoire national des certifications professionnelles au moins au niveau IV;
  • D’une attestation « lauréats de l’institut du service civique » (cf. Arrêté du 27 octobre 2014).

 

Déroulement de l’épreuve écrite d’admissibilité :

Cette épreuve, d’une durée de 2 heures, est destinée à apprécier le niveau de culture générale du candidat, et à évaluer ses capacités de réflexion et de compréhension de documents ainsi que ses aptitudes en expression écrite. L’épreuve d’admissibilité est une épreuve éliminatoire.

Seuls les candidats ayant obtenu une note égale ou supérieure à 10/20 seront reconnus admissibles et seront convoqués à l’épreuve orale d’admission.

 

EPREUVE D’ADMISSION :

Déroulement de l’épreuve d’admission

L’épreuve d’admission, d’une durée d’1 heure et 30 minutes, se compose de deux parties :

  • 1ère partie – Travail écrit préalable à l’entretien d’une heure comprenant :
    – un questionnaire à choix multiples sur la culture sanitaire et sociale;
    – une question ouverte sur un thème de réflexion.
  • 2ème partie – Entretien individuel (30 minutes). Cet entretien oral est destiné à apprécier l’aptitude du candidat à suivre la formation, et sa motivation à l’exercice de la profession, compte tenu des publics pris en charge et du contexte de l’intervention.

 

INSCRIPTIONS AUX EPREUVES D’ADMISSION :

  • Date d’ouverture des inscriptions : date à venir

 

TARIFS :

Tarif de l’inscription à l’épreuve d’admissibilité : 71 euros

Tarif de l’inscription à l’épreuve orale d’admission : 86 euros

Les frais d’inscription aux épreuves d’admission ne sont pas remboursables, sauf cas de force majeure (maladie médicalement constatée, hospitalisation, décès dans la famille) et sur présentation d’un justificatif. Dans ce cas, des frais de gestion administrative (50 €) restent acquis à l’ITSRA.

 

Tarif d’inscription à la formation :

  • Pour les apprenants en formation initiale : le coût de la formation est pris en charge par le Conseil Régional Auvergne-Rhône-Alpes. Pour suivre la formation, les apprenants devront s’acquitter chaque année des frais annexes à la formation d’un montant de 90 €.
  • Pour les salariés : le coût de la formation est pris en charge par l’employeur et/ou l’OPCO auprès duquel l’employeur cotise pour la formation de ses salariés ou dans le cadre du CPF de transition. Ils n’ont pas à acquitter des frais d’inscription et de scolarité.  12 000 € pour la totalité de la formation.

            Un devis personnalisé est systématiquement réalisé suite à la demande d’un candidat.

  • Apprentis : le coût de la formation est pris en charge par l’OPCO ou le CNFPT selon l’employeur

 

DOCUMENTS COMPLEMENTAIRES :

 

CONTACTS

Pour toute question :
  • relative aux conditions d’accès et à l’inscription aux épreuves d’admission :
    Contact sélection (Laurence COSTE) : 04 63 05 03 85 –
    admissions-detisf@itsra.net

09/2021