Moniteur d’Atelier – MA

LE METIER

DESCRIPTION DU METIER :

Le moniteur d’atelier exerce sa fonction essentiellement auprès d’adultes, ayant une déficience physique et/ou intellectuelle, et qui peuvent se trouver en situation de travail. Au sein d’une équipe pluridisciplinaire, il met en œuvre des actions de promotion de la personne. Il encadre un groupe de travailleurs, leur donne des tâches à effectuer et anime un atelier de production. Il gère une production en trouvant des outils adaptés. Il donne des consignes de travail, motive et rassure le groupe, et s’assure du bon déroulement, de la qualité du travail dans l’atelier et valorise les usagers.

Il organise le travail en équipe et répartit des tâches bien définies selon la situation ou le travail de chaque personne en adaptant le travail à chaque usager. Il est parallèlement responsable de la sécurité de chacun. Il forme les travailleurs, assure également les relations avec les partenaires, établit des contacts avec les clients, prend les commandes, rédige des devis et veille aux délais et à la qualité du travail effectué.

 

LIEUX D’INTERVENTION :

Le moniteur d’atelier exerce son métier principalement dans les établissements et services d’aide par le travail (ESAT), dans les Entreprises adaptées (EA) ou des Structures d’insertion par l’activité économique (SIAE). Il peut aussi exercer dans des instituts médico-professionnels auprès d’un public adolescent. Il peut exercer dans le handicap et l’insertion.

 

PERSPECTIVES D’EVOLUTION PROFESSIONNELLE :

Après obtention du Titre, le Moniteur d’Atelier peut poursuivre ses études vers un autre diplôme du travail social. Il peut prétendre à une formation d’éducateur technique spécialisé.

 

LA FORMATION

LIEU DE LA FORMATION :

Institut de Travail Social de la Région Auvergne, 62 avenue Marx Dormoy, 63000 Clermont-Ferrand.

 

VOIES D’ACCES A LA FORMATION :

La formation est accessible :

  • Aux moniteurs d’atelier en poste, en ESAT ou en EA qui sont en situation d’encadrement d’un public relevant du secteur médico-social, dans une activité de production de biens ou de services,
  • Aux demandeurs d’emploi et personnes en reconversion professionnelle sous réserve de l’avis d’un ESAT ayant accueilli le candidat pendant une période au moins équivalente à 70 heures (PMSMP).
  • Nombre de places en formation : 16

Formation éligible au Compte Personnel de Formation
Code CPF : 106005

 

OBJECTIFS DE LA FORMATION :

La formation doit permettre au futur moniteur d’atelier d’acquérir les compétences associées aux 3 blocs de compétences du titre :

  • Bloc 1 – : L’accompagnement : Accompagner les travailleurs handicapés dans l’atelier, au sein d’une équipe pluri-professionnelle.
  • Bloc 2 –La gestion de production : Animer, organiser et gérer la production ou les prestations de service d’une équipe dans la structure et/ou hors les murs.
  • Bloc 3 – Gestion et développement des compétences : Gérer, développer les compétences individuelles et participer à leur évaluation.

 

DUREE DE LA FORMATION :

La formation préparant au Titre de Moniteur d’Atelier (TMA) se déroule sur 12 mois alternant des périodes de formation théorique et des périodes de formation pratique.

Elle comporte 441 heures de formation théorique et 1085 heures de formation pratique + 14H consacrées à la certification.

Le planning de la formation prévoit 1 semaine de cours par mois en moyenne.

 

LES CHIFFRES CLES DE LA FORMATION :

Taux de réussite à la certification TMA : 97% en 2021

 

FORMATION THEORIQUE :

La formation comprend des enseignements théoriques, méthodologiques, appliqués et pratiques, organisés sous forme de modules déclinés en cours.
Elle se décline en 3 blocs de compétences :

Bloc de compétence 1 : « Accompagner les travailleurs handicapés dans l’atelier, au sein d’une équipe pluri-professionnelle (175 H)

  • 1.1 Accueillir et instaurer la relation
  • 1.2 Identifier les besoins et prendre en compte les attentes des personnes
  • 1.3 Participer à l’élaboration, à la mise en oeuvre, au suivi et à l’évaluation des projets personnalisés
  • 1.4 Travailler au sein d’une équipe pluri-professionnelle et en partenariat avec les institutions en utilisant les technologies actuelles de communication professionnelle

 

Bloc de compétence 2 : « Animer, organiser et gérer la production ou les prestations de services d’une équipe dans la structure et/ou hors les murs (133 H)

  • 2.1 Garantir la sécurité des personnes et des biens
  • 2.2 Animer une équipe
  • 2.3 Répartir les activités, organiser et rendre accessibles les postes de travail en tenant compte des potentiels et des projets des personnes
  • 2.4 Gérer la production ou la prestation de service confiée
  • 2.5 Participer à la relation avec les fournisseurs, les clients et les partenaires

 

Bloc de compétences 3 : « Gérer, développer les compétences individuelles et participer à leur évaluation (133 h)

  • 3.1 Evaluer les compétences d’une personne accueillie et identifier ses besoins en formation
  • 3.2 Mettre en œuvre la formation interne en cours de production
  • 3.3 Accompagner les personnes accueillies dans l’acquisition des compétences, dans des démarches de reconnaissance des savoir-faire professionnels ou dans la validation des acquis de l’expérience.

La formation théorique est assurée par des formateurs expérimentés et par des intervenants professionnels du secteur de l’intervention sociale. Les formateurs permanents de l’établissement, souvent issus du terrain, se tiennent au courant des évolutions des pratiques professionnelles, en effectuant une veille régulière et en échangeant avec les terrains professionnels, notamment lors des visites de stage. Ils transmettent au quotidien connaissances et méthodologies d’intervention et accompagnent les apprenants dans la réussite de leur parcours.

 

L’organisation de la formation théorique propose des modalités pédagogiques variées alternant :

  • des cours magistraux (pour la transmission de connaissances, concepts et méthodologies),
  • des travaux dirigés en sous-groupes (qui intègrent des travaux individuels et des travaux collectifs pour approfondir et mettre en application les connaissances concepts et méthodologies),
  • des travaux pratiques en petits groupes pour analyser sa pratique, préparer les certifications…

 

FORMATION PRATIQUE :

Pour les personnes en situation d’emploi dans le secteur du travail social, le stage de 105 heures doit être effectué dans un établissement ou service différent du lieu d’exercice employeur.

Pour les personnes inscrites à Pôle Emploi ou en situation d’emploi hors secteur social, elles effectuent deux stages d’une durée totale de 1085 heures (105 heures + 980 heures). Les stages doivent être réalisés auprès d’institutions, services et publics différenciés

Les objectifs de stage :

  • Découvrir et connaître les missions de l’institution sur les plans administratif, juridique et organisationnel
  • Découvrir la problématique des personnes accueillies
  • Participer à l’accompagnement social éducatif spécialisé et professionnel des usagers
  • Participer à l’organisation de l’environnement de travail et de gestion de production
  • Appréhender la mission économique de certains établissements spécialisés
  • Approcher la question de l’intégration au monde du travail
  • Appréhender le travail d’équipe et le positionnement du Moniteur d’Atelier
  • Participer de façon adaptée à la transmission de savoirs et savoir-faire techniques

Un carnet de suivi permet de suivre l’évolution du stagiaire durant la formation.

 

VALIDATION DE LA FORMATION :

La formation est validée par un titre de niveau 4. Si les acquis sont évalués tout au long de la formation, le titre de Moniteur d’Atelier s’obtient par la validation de chaque bloc de compétences lors de l’épreuve de certification.

Pour accéder à l’évaluation, il convient d’avoir rédigé un dossier support portant sur des situations particulières en lien avec les compétences des 3 blocs et avoir suivi au moins 80 % de la formation de chaque module.

Une seule épreuve d’une durée de 75 minutes va évaluer l’ensemble des compétences acquises sur les 3 blocs, épreuve organisée de la façon suivante :

  • Présentation générale de son parcours et de ses activités au sein de son établissement d’une durée de 15 mn
  • Entretien d’une durée de 20 minutes pour chaque bloc de compétences à partir des situations choisies à l’écrit, dont 5 mn d’échanges avec le jury autour d’un questionnement pour éclairer l’ensemble des compétences attendues du métier.

Toutes les épreuves sont réalisées en centre de formation.

 

DOCUMENTS COMPLEMENTAIRES :

 

 

COMMENT S’INSCRIRE EN FORMATION ?

ACCES A LA FORMATION – PRE-REQUIS A L’INSCRIPTION EN FORMATION :

Avant le démarrage de la formation, un entretien de positionnement est organisé afin d’évaluer les prérequis en matière d’écrit et de bureautique.

Un entretien de motivation permettra d’échanger sur les motivations et le parcours du candidat.

 

TARIFS :

Tarifs d’inscription à la formation : 6 315 euros

La voie d’accès « formation continue » concerne les demandeurs d’emploi et les salariés souhaitant bénéficier d’un financement de la formation par un employeur, un OPCO ou dans le cadre du CPF de transition ou du CPF.

 

CONTACT

Contact administratif :

Marie ALLES : 04 73 42 36 04 –  marie.alles@itsra.net

Contact pédagogique :

Brice DEBARGE : brice.debarge@itsra.net

09/2021