Éducateur de jeunes enfants (EJE)

Sélection pour les candidats Parcoursup : ENTRETIENS EN VISIOCONFÉRENCE 
Téléchargez le document récapitulatif des modalités pour participer à un entretien de sélection à distance.

Le métier

1. Définition

L’éducateur(trice) de jeunes enfants est un travailleur social spécialiste de la petite enfance.

Il/elle exerce des fonctions d’accueil des jeunes enfants âgés de 0 à 7 ans et de leur famille dans les différents établissements et services pouvant les recevoir, au regard de son cadre institutionnel en constante mutation du fait des évolutions sociales et des politiques sociales. Il/elle travaille au sein d’une équipe pluriprofessionnelle et pluridisciplinaire.  Ses fonctions se situent à trois niveaux : éducation, prévention et  coordination.

Il/elle s’attache à contribuer au bien-être, à l’épanouissement et à l’autonomie de l’enfant au sein du groupe et dans son environnement. Son intervention vise à favoriser le développement global et harmonieux de l’enfant par la création d’un environnement bienveillant, riche et motivant afin de permettre l’expression de ses  potentialités motrices, affectives, cognitives, sensorielles, langagières et artistiques. Il/elle participe ainsi à l’éveil, à la socialisation et à l’inclusion sociale de l’enfant dans ses différents milieux de vies en coopération avec sa famille.

L’éducateur(trice) de jeunes enfants accompagne au quotidien l’enfant et sa famille dans une relation respectueuse de sa singularité. Il/elle adapte ses interventions pour favoriser le lien social et accompagner la parentalité.

 

2. Qualités et compétences nécessaires

Pour exercer ce métier, il/elle doit être intéressé(e) par le développement de l’enfant, l’action éducative en direction du jeune enfant et la place de l’enfant dans notre société. Des aptitudes à travailler en équipe et à être dans une démarche réflexive ainsi que des capacités relationnelles, de communication, d’écoute et d’adaptabilité sont nécessaires. L’esprit d’observation et de recherche, l’imagination et la créativité ainsi que quelques qualités artistiques sont des qualités appréciables.

 

3. Lieux d’exercice

Son champ professionnel se situe dans le domaine de la petite enfance et de l’enfance, de la protection, du handicap, de l’animation et de la santé.

Il/elle travaille dans des structures d’accueil de la petite enfance, principalement au sein de multi-accueil, micro-crèche, halte-garderie, crèche d’entreprise, jardin d’enfants, mais aussi RAM, LAEP… Il/elle peut également exercer dans le domaine socioculturel (ludothèque…) ainsi que dans des services et institutions du secteur de la protection de l’enfance (CDEF, MECS…), des services de PMI, des services hospitaliers (pédiatrie, pédopsychiatrie…), des établissements et services d’accueil et d’accompagnement d’enfants en situation de handicap.

 

La formation

Voies d’accès à la formation

  • Voie directe (formation initiale)
  • Apprentissage
  • Formation continue (salariés en cours d’emploi)

Le programme de formation est commun aux apprenants en voie directe, en apprentissage ou en formation continue.

 

Présentation

Le programme de formation vise l’acquisition de compétences professionnelles et méthodologiques, et la mise en réflexion de connaissances théoriques par leur confrontation avec la réalité de terrain. La formation est construite à partir d’un référentiel professionnel et de sa déclinaison en 4 domaines de compétences.

Deux domaines de compétences sont identifiés comme spécifiques à la formation d’éducateurs de jeunes enfants. Ces domaines de compétences intègrent des spécificités, en fonction du contexte d’intervention et des conditions d’exercices particulières du métier auxquels ce diplôme prépare :

DC 1 : Accueil et accompagnement du jeune enfant et de sa famille.
DC 2 : Action éducative en direction du jeune enfant.

 

Deux domaines de compétences communes regroupent les compétences transférables du DE EJE aux autres diplômes de niveau 6 du travail social :

DC 3 : Travail en équipe pluri professionnelle et communication professionnelle.
DC 4 : Dynamiques institutionnelles, partenariats, réseaux.

 

A chacun de ces domaines de compétences correspondent des domaines de formation regroupant des périodes de formation théorique et des périodes de formation pratique.

Cette articulation entre la théorie et la pratique est à la base de la démarche de professionnalisation.

 

Durée

La formation d’une durée de 3 ans repose sur le principe de l’alternance avec des périodes de formation théorique et des périodes de formation pratique réparties de la façon suivante :

  • formation théorique (1500 heures)
  • formation pratique (2100 heures).

Elle est organisée en semestre et en domaine de formation (DF).

L’arrêté du 25 Août 2011 et l’arrêté du 22 Août 2018 relatif au Diplôme d’Etat d’éducateurs de jeunes enfants structurent l’organisation de la formation en modules de formation valorisés en crédits européens en les répartissant sur 6 semestres. Dans le cadre de l’enseignement supérieur, l’obtention du diplôme d’Etat d’éducateurs de jeunes enfants donne lieu à l’obtention de 180 crédits européens (ECTS).

 

Contenu

La formation théorique a pour objectif l’acquisition de connaissances, de savoir-faire, d’une culture générale et professionnelle pour construire et mettre en œuvre des réponses pertinentes à des exigences professionnelles. Elle se compose de 4 domaines de formation (DF) :

  • DF1 : Accueil et accompagnement du jeune enfant et de sa famille (500 heures)
  • DF2 : Action éducative en direction du jeune enfant (500 heures)
  • DF3 : Travail en équipe pluri-professionnelle et communication professionnelle (250 heures)
  • DF4 : Dynamiques interinstitutionnelles, partenariats et réseaux (250 heures)

Ces 4 domaines s’articulent autour de trois axes d’enseignements complémentaires et indissociables à l’acquisition de compétences professionnelles que sont :

  • Les connaissances théoriques,
  • Les méthodologies de l’intervention,
  • Le positionnement professionnel.

 

Les 4 domaines de formation sont traversés par l’unité de formation « initiation à la méthode de recherche » recouvrant les contenus suivants :

  • Les étapes de la démarche de recherche (question de départ, problématique, hypothèses de recherche, choix du terrain et de la méthodologie, retranscription des matériaux, analyse de contenu)
  • Enquête de terrain et techniques de recueil des données (entretiens, observations, questionnaire, etc.)
  • Techniques de recherches bibliographiques
  • Analyse des situations en s’appuyant sur un cadre théorique et des concepts
  • Réflexivité sur la démarche de recherche et auto-analyse de sa pratique et de sa place de professionnel.

 

La formation pratique :

Elle est d’une durée totale de 2100 heures.  Les 60 semaines de stage sont réparties sur 4 périodes de stage  réalisées sur 5 sites qualifiants différents au cours des trois années de formation, avec la possibilité de faire un stage à l’étranger (Union Européenne ou hors EU).

Au cours de ces stages, les apprenants seront confrontés à une pluralité d’institutions et aux différents âges de la petite enfance. La rencontre avec des terrains professionnels diversifiés permettra la mise en œuvre effective de la démarche éducative auprès de l’enfant au sein d’une équipe de travail et en relation avec divers partenaires.

 

Pendant la formation pratique, l’étudiant devra apprendre à combiner et à transformer ce qu’il a appris en formation théorique pour s’adapter à la réalité professionnelle. De retour au centre de formation, il réfléchira et analysera les pratiques professionnelles vécues en stage, approfondira ses savoirs puis développera son propre positionnement professionnel. Cette réflexion sur ses pratiques lui permettra de réinvestir son expérience sur des situations professionnelles différentes, lors des stages.

 

Validation

Cette formation est validée par le Diplôme d’État d’Éducateur de Jeunes Enfants (DEEJE) – niveau 6*.

Depuis la réforme des diplômes du travail social (Assistant de Service Social, Éducateur de Jeunes Enfants, Éducateur Spécialisé et Éducateur Technique Spécialisé) entrée en vigueur en septembre 2018, ce diplôme est gradé licence, c’est-à-dire accolé au grade. Cela permet une poursuite d’études dans un master, sans pour autant devoir passer une licence suite à l’obtention d’un de ces 4 diplômes. Seuls, les nouveaux diplômés à partir de 2021 obtiendront un diplôme de niveau II (bac +3) et non plus de niveau III (bac +2).

*La nouvelle nomenclature des diplômes (décret N°2019 -14 du 8 janvier 2019) positionne désormais ces quatre Diplômes d’Etat au niveau 6 (anciennement II).

 

Conditions d’accès à la formation

Peuvent être admis en formation les candidats remplissant au moins une des conditions suivantes :

  1. Être titulaire d’un baccalauréat français
  2. Être titulaire d’un diplôme, certificat ou titre homologué ou inscrit au répertoire national des certifications professionnelles au moins au niveau IV 
  3. Bénéficier d’une validation de leurs études, de leurs expériences professionnelles ou de leurs acquis personnels.

 

La sélection pour l’entrée en formation se fait suite à une épreuve orale d’admission de 30 minutes permettant d’évaluer la motivation et les aptitudes à suivre la formation et à satisfaire les attendus du métier.

 

Inscription aux épreuves de sélection pour la rentrée de septembre 2020

Il existe 3 modalités d’inscription à la formation en fonction du statut du candidat :

Lycéens, étudiants en reconversion ou demandeurs d’emploi :

  • Inscription sur la plate-forme Parcoursup à partir du 22 janvier 2020
    • Date limite de confirmation de votre vœu pour la formation : 2 avril 2020.
  • Tous les candidats sont convoqués à l’épreuve orale d’admission.
  • Prise de rendez-vous par le ou la candidat(e) sur l’outil de rendez-vous de Parcoursup du 4 au 8 avril 2020.
  • Épreuves orales d’admission en visioconférence : du 14 au 24/04/2020 et le 4/05/2020.

 

Futurs apprentis :

  • Inscription sur la plate-forme Parcoursup à partir du 22 janvier 2020
    • Recherche d’un employeur pour effectuer votre apprentissage
    • Tous les candidats avec une promesse d’embauche sont convoqués à l’épreuve orale d’admission.
    • Prise de rendez-vous pour l’épreuve orale sur l’outil de rendez-vous de Parcoursup du 15 au 19 juin 2020.
    • Épreuves orales d’admission : le 01 juillet 2020 (sous réserve)

 

Salariés bénéficiant d’un financement par leur employeur, un OPCO ou le CPF de transition :

  • Inscription sur notre site d’admission à partir du 5 décembre 2019
    • Date limite d’inscription : 23 février 2020.
    • Épreuves orales d’admission en visioconférence : avril et mai 2020.

 

Téléchargez le règlement d’admission pour plus de détails.

 

 

Tarifs

Tarif de l’inscription à l’épreuve d’admission orale: 170 euros.

  • Après enregistrement des dossiers, les frais d’inscriptions ne sont pas remboursables, sauf cas de force majeure et sur présentation d’un justificatif.
    Dans ce cas, des frais de gestion administrative (50 €) restent acquis à l’ITSRA.

 

Tarifs d’inscription à la formation :

  • Pour les étudiants ou demandeurs d’emploi en « formation initiale » (parcoursup): le coût de la formation est pris en charge par le Conseil Régional Auvergne Rhône Alpes. Pour suivre la formation, les apprenants (étudiants et  stagiaires de la formation professionnelle) devront s’acquitter chaque année :
    – des droits d’inscription et des frais de scolarité : 782 € (170 € de droits d’inscription et 612 € de frais de scolarité)
    – de la Contribution Vie Etudiante et de Campus : 91 €. La CVEC doit être réglée sur le portail numérique dédié et l’attestation doit être fournie à l’ITSRA pour valider l’inscription.

 

  • Pour les apprentis (parcoursup), le coût de la formation est pris en charge par l’OPCO.

 

  • Pour les salariés en situation d’emploi dans le secteur social ou dans un autre domaine professionnel : le coût de la formation est pris en charge par l’employeur et/ou l’OPCO auprès duquel l’employeur cotise pour la formation de ses salariés ou dans le cadre du CPF de transition. Ils n’ont pas à acquitter des frais d’inscription et de scolarité. Un devis personnalisé est systématiquement réalisé.

 

Contacts

Pour toute question :